Isaac Newton

 

 

 

 

 

Philosophiæ Naturalis Principia Mathématica

 

 

L'un des livres scientifiques les plus chers du monde... 

Les mises ont littéralement explosé lors de la vente, puisque l'ouvrage est finalement parti pour 3,7 millions $, rapporte la maison de ventes, le montant le plus élevé pour un ouvrage scientifique imprimé, à ce jour. Un prix astronomique qui s'explique par la rareté de cette édition, avec 80 exemplaires connus seulement contre 400 pour l'édition réservée à l'Angleterre, diffusée par Isaac Newton lui-même, assisté par son confrère Edmond Halley.

 

Principia

 

 

 

 

L'Anté christ ou l'Antichrist

 

Je vous ai dit que cela doit toujours être simple et logique, je vous ai démontré que tout ce qui est donné dans l’Apocalypse de Jean l’est pour au moins une raison : faire passer pour le diable, là ou il n’est pas. Et s'il insiste autant pour que vous le preniez pour tel, c’est que c’est sans doute le contraire et donc "LA SOLUTION". 

 

Découvertes sur la lumière à travers un prisme par Newton en 1666

 

Découverte de la lumière

 

 

Je vous donne la version de l'Antéchrist, elle est indiquée ci dessous, dans le livre de James Gleick sur Isaac Newton page 42. 

 

" Loin dans le pays, les gens mourraient en nombre du feu et de la peste. Des numérologues avaient annoncé que 1666 serait l'année de l'Antéchrist. Newton avait 24 ans "

 

Dans cette phrase, les numérologues annoncent 1666 comme l'année de l'Antéchrist, Newton étant aussi Jésus, et donc Osiris, c'est ce dernier qui amena la connaissance (donc la lumière) à l'humanité, on rejoue le scénario sous un angle différent et c'est newton cette fois-ci qui s'y colle. Rappellez-vous que le serpent dénoncé par la Bible est en réalité Osiris.

 

24 ans soit (2+4 =6), le 6 représentant le jour de la naissance de Jésus & de son fils. 

 

C'est en 1666 que Newton découvrit le spectre de la lumière, si vous reprenez maintenant le cours de l'histoire, vous savez maintenant que c'est Pythagore qui représente la personne incarnant le 666 dans l'Apocalypse de Saint Jean, dont la Grande prostituée est Innana-Ishtar-Nephtys (ses différents noms) qui deviendra plus tard, Marie-Madeleine, la femme de Jésus. le 666 représentant lui symboliquement, la date de la découverte sur la lumière par Newton en 1666, la lumière étant symbolisée par la Connaissance, celle amenée il y a bien longtemps par le serpent de la bible [Osiris] à Adam et Eve, les premiers humains (Voir Chroniques de Girku d'Anton Parks)

 

L'Antéchrist n'est que le Jésus d'aujourd'hui. Bon, je rassure tout le monde, comme tout se passe dans l'énergétique et que tout est déjà programmé, personne ne verra Jésus revenir sur un âne à Jérusalem par une porte du temple (condamnée par les juifs eux-mêmes, sait-on jamais, il pourrait repasser par là !), donc dormez tranquille braves gens. 

Avec ce que je viens de vous donner, vous allez voir la quantité énorme de trucs inutiles que vous allez pouvoir zapper, tout ce qui est en rapport avec l'Apocalypse de Jean, l'Antéchrist, la bible, l'Atlantide, la vie de Jésus, etc... pour vous concentrer un peu plus sur vos propres recherches personnelles, Qui suis-je par exemple (vous, pas moi...), ce qui vous permettra peut-être de répondre enfin à de vraies questions. 

 

La lettre de Newton sur sa théorie de la lumière et des couleurs : Philosophical Transactions of the Royal Society, No. 80 (19 Feb. 1671/2), pp. 3075-3087.

 

Un excellent article de toutes les versions possibles de l'Antéchrist ici  et l'Antéchrist qui est Jésus est aussi décrit, au moins il a pris toutes les options possibles, le seul problème et non des moindres est que l'auteur n'a aucune idée de la réalité, et n'est sans doute pas près de (vouloir) la comprendre non plus. 

 

 

 

Newton, ses livres, son travail. 

 

Le projet Newton, un site très intéressant pour les articles qu'il contient

 

 

Newton

Isaac Newton de James Gleick

 

 

Un texte repris d'un lecteur du livre, il est représentatif de mon point de vue aussi, donc voici :

 

James Gleick retrace la vie de Newton dans son contexte historique de manière remarquable. Ainsi, nous nous enrichissons d'apprendre tant sur le plan scientifique que sur l'histoire de l'Angleterre du 17e siècle. Mais le plus important est bien évidemment les relations de Sir Isaac Newton avec ses pairs, ses supérieurs politique, sa relation au travail et à ses découvertes.

Fils de paysans illettré, Newton, sera alchimiste, Maitre des Monnaies, Président de la société Royal, et bien sûr l'un des plus grand physicien de tous les temps. Pourtant, même si il gagna en renommée à la sortie de ses Principia, les confrontations seront houleuses, les philosophes de l'Europe entière se concerterons dans des débats souvent à son encontre. Sans compter sur les conflits lié à la paternité de ses découvertes, de Hooke pour la

théorie de la gravitation à Leibniz pour le calcul différentiel, ces querelles entacheront à tout jamais son oeuvre pourtant si

magistral.

Newton sera aussi, grâce à ses théories sur l'optique, l'un des premiers à se poser des questions sur les phénomènes électrique, et déjà se posera la question de la forme ondulatoire ou corpusculaire de la lumière, qui sera tranché seulement 240 ans plus tard par les quanta d'Einstein, définissant que la lumière n'est finalement ni l'une ni l'autre. Il ira jusqu'à risquer de perdre

la vue en se brulant la rétine dans ses expériences en regardant directement les rayons du soleil. Aussi, on apprend qu'il s'est contaminé au mercure lors d' expériences alchimique, dont il était le dernier grand savant en la discipline. Le mercure aurait peut-être entrainé une dégénérescence de ses capacités intellectuelles jusqu'à la fin de sa vie, expliquant ainsi certaines des nombreuses spéculations concernant son état, son caractère autoritaire et asociale.

Le plus spectaculaire, restera de bien comprendre que l'annus mirabilis 1665 sera le fruit du travail de toutes sa vie, un fruit caché,qu'il dévoilera pendant les 50 années suivante, petit à petit.

Il est important également de souligner, que Newton, n'est pas seulement le fondateur de toute la science moderne (en enfonçant la porte entrouverte par Galilé). Je cite Keynes: "Newton n'était pas le premier de l'âge de la raison, il a été le dernier des magiciens, le dernier des Babyloniens et des Sumériens, le dernier grand esprit qui a contemplé le monde visible et intellectuel avec les mêmes yeux que ceux qui ont commencé à construire notre héritage intellectuel il y'a quelque 10 000 ans. Le Newton de la tradition, le sage et monarque de l'âge de la raison, devait venir plus tard." Ainsi, on voit réellement l'importance de toute la transition de l'histoire scientifique qui s'effectua à travers un seul homme. L'homme qui cachera sa vie durant, les deux facettes de son oeuvre.

 

 

 

Page 48

Toute la philosophie de la nature aujourd'hui reconnue est soit la philosophie des Grecs, soit celle des Alchimistes. 

L'une provient de quelques observations vulgaires, et l'autre de quelques expériences à l'intérieur d'un four. L'une n'a jamais échoué à multiplier les mots, l'autre à toujours échoué à multiplier l'or. 

 

Page 49

Le temps est le père de la vérité.

 

Page 54

Il calcula que la distance terre lune était 60 fois supérieur au rayon de la terre 

Si la lune était 60 fois plus éloignée du centre de la terre, la gravitation de la terre pouvait y être 3.600 fois plus faible 

 

Tout est fait de poids, de mesure et de nombre. Le 60 et le 360 , 60 minutes est égale aussi à 3600 secondes par exemple. 

 

 

“Dieu créa toute chose par des chiffres, des poids et des mesures.”

Isaac Newton - Symétrie des plantes, 1998

 

 

 

La Bible selon Newton

 

Ce qui est intéressant ici, c'est que Newton donne ce que Jésus donnait déjà à son époque, la réalité de la Bible et des saintes écritures. Je ne crois pas que l'on puisse reprocher à Newton d'avoir balancé quelques diatribes sans s'être penché réellement sur ce qu'était la Bible. Peu de nos contemporains peuvent se targuer d'avoir étudié et donné autant à la science. Si vous regardez maintenant d'autres personnages comme Jung, lui aussi a une relation avec l'histoire de Jésus, et lui aussi niait la trinité. 

 

 

Isaac Newton de James Gleick

 

Page 107

Il nia la divinité de Jésus, et par dessus tout la trinité ...

 

Page 110 

Sa lecture critique persuada Newton que les textes originels avaient été délibérément altérés pour aller dans le sens de la fausse doctrine - une religion diabolique et mensongère. En théologie comme en alchimie, il avait le sentiment d'être en quête de vérités anciennes qui avaient été perverties durant de sombres périodes des siècles écoulés. 

 

Page 113 

Il avait le sentiment que le trinitarisme n'était pas simplement une erreur, mais un péché, et le péché était idolâtrie. Pour Newton, c'était la le plus abominable des crimes. Cela signifiait servir de faux dieux. 

 

 

Page 147, rapport à la corruption des écritures 

Dans les passages suspects, je préfère adopter l'interprétation que je comprends le mieux. Concernant les questions de religion, il est dans le tempérament de la frange passionnée et superstitieuse de l'humanité d'apprécier systématiquement les mystères , et pour cette raison d'aimer par dessus tout ce qu'elle comprend le moins 

 

 

 

 

Cette page se remplira au fur et à mesure du temps qu'il nous reste par rapport à la fin du Jeu. 

Publié le: vendredi 25 janvier 2019 (638 lectures)
Copyrights © par Conscience & Inconscient

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]