Court-Circuit, d'Orval à Rennes le Château

de Paul rouelle

 

 

Court circuit

 

 

Pour le décodage du livre, munissez-vous de la clé de lecture universelle (CLU v1.0), soyez sûr d'avoir la dernière version, celle-ci sera toujours sur cette page du site internet, située au début du texte en cliquant ici. Elle sera upgradée au fur et à mesure de mes lectures et donc vous pourrez trouver le nom d'un nouveau personnage historique qui vous permettra de faire d'autres liens de compréhension par rapport à l'histoire. 

 

Ce livre est à découvrir et il regorge d’indices et d’explications qui vous permettront de comprendre l’histoire de l’humanité. Le décodage avec la Clé de Lecture Universelle que nous vous donnons vous facilitera grandement les choses, pour comprendre l'ignorance absolue dans laquelle l'humain se traine, il suffit de donner le livre à lire à n'importe quel énarque (ou comme test dans n'importe quelle école supérieure de top-chefs pour les futurs postes de planqués aux frais de la république) et de lui demander ce qu'il en a compris. En fonction de la réponse et surtout du brodage fait autour (vulgairement appellé emfumage pour ne pas dire qu'on a rien compris), on aura la confirmation que ceux qui nous gouvernent ou qui sont destinés à le devenir ne sont que des crétins et des sots, et en imaginant qu'il vous donne les réponses que vous trouvez ici (vu qu'il n'y a que sur ce site web que vous les trouverez), des manipulateurs puisqu'ils auront sciemment maintenu l'humain dans le mensonge. Dans les 2 cas, bon pour le goulag. 

 

Vous pourrez retrouver Astyanax, c’est-à-dire le roi du monde, plus loin il parle de la compagnie du Saint Sacrement avec Saint-Vincent de Paul,  celui qui enlèvera l’enfant de Jésus et de Marie-Madeleine, c’était l’ex-mari de cette dernière avant d’être avec Jésus, elle a été diffamée ici aussi par ce personnage, un être qui ne ressemble en rien avec ce que l’église nous montre bien entendu. 

 

Des explications riches sur la rose à la page 146 et le rapport au zodiaque, le rapport avec le 17 que nous vous donnons dans la vidéo et qui fait référence au 6 janvier du calendrier Julien, date de naissance de Jésus et de son fils, vous trouverez bien sûr des explications sur le masque de Fer très proche de la réalité, sur Orval et Marie, la mère de Jésus qui deviendra Mathilde de Toscane, vous avez l’épée que Jeanne d’Arc a exigé, celle-ci venant de Du Gesclin en passant par Louis d’Orléans, tous issus de la lignée en directe de la Sainte famille de Jésus puisque Du Gesclin était une incarnation de son vrai père.

Un livre tout a fait exceptionnel à avoir dans toute bibliothèque qui se respecte. 

 

 

Page 10

Astyanax c’est-à-dire Roi du monde et Andromaque mère d’astyanax. Vous retrouverez Astyanax sur la liste de Lecture qui est Jésus

 

Page 25

La meilleure version du masque de fer. 

 

Page 41

Antoine Van dijck était président de la compagnie du Saint-Sacrement à Anvers. Et je pense que vous n’ignorez pas où peut nous mener cette sacrée compagnie. Olivier de Pibrac, Nicolas pavillon, Saint-Vincent de Paul.... Molière

 

St Vincent de Paul, c'est ce portail organique, ex-mari de la Magdelene qui enlèvera l'enfant qu'elle aura eu avec Jésus. Voir Liste de Lecture

 

Page 83

On peut dire que par Clovis, la France a obtenu son titre de fille aînée de l’église pour quelques milliers d’anciens francs…

 

Clovis et Jésus, 2 personnages pour une même incarnation

 

Page 85

Lucifer à St paul de Liège

C’est aussi Promethée et donc Jésus

 

 

Page 146

Au-dessus de l’hôtel principal, bien en évidence dans la rosace qui apporte la lumière.  Cette rosace contient un vitrail représentant Notre-Dame d'Orval entourée de divers faits relatifs à la Vierge, tant dans sa vie telle que les traditions nous l’ont appris, que dans ces manifestations ultérieures. Or la Vierge est qualifiée de Rose mystique, c’est-à-dire d'essence de perfection à découvrir par le cœur. Mais c’est aussi, dans ce vitrail, la rose par laquelle passe la lumière. Et la rose que parcourt la lumière n’est autre que le zodiaque, dont nous savons maintenant que le signe de la Vierge y règne en maître pour tout ce qui concerne notre civilisation. si donc vous levez les yeux pour quérir la lumière vous devez nécessairement interroger la Vierge, et elle vous dira que cette lumière que vous attendez passe par la Rose mystique, par la Vierge cachée. 

 

Page 148

D’un rond, d’un lys 

 

Et pourtant, cela ne nous donne toujours pas la solution du 17 lui-même. Que veut dire ce nombre, pourquoi 17 et non pas 16 ou 18 ?
Mais si, repris-t-il doucement, la solution est ici, et en fait, nous l’avions depuis longtemps sans nous en rendre compte. On vous a dit de chercher la clé du ciel, et le 17 montre la voix. Quelle voix ? Quelle voix connaissez-vous du ciel ? La Voie lactée ? Certainement, et l’épisode de Saint-Bernard recueillons le lait de la vierge n’a pas seulement un sens alchimique. C’est un signe. Et les signes que nous connaissons le mieux dans le ciel sont bien ceux du zodiaque, lequel zodiaque n’est pas bien loin de la Voie lactée… Savez-vous que le zodiaque est un cercle imaginaire disposé le long de l’écliptique, et que tous les mouvements des planètes signifiantes, des dieux antique, que tous ces mouvements, je dis bien à « tous », se font dans le zodiaque, c’est-à-dire dans un cercle dans l’épaisseur est de… 17° ! Mon bon ami la clé des dieux se trouve dans un cercle céleste de 17° vous rendez-vous compte ?

 

Vous retrouvez ici le 17, rapport au 6 janvier encore une fois et à la naissance de Jésus. 

Pour Saint Bernard de Clairvaux, c'est un petit malin d'Archonte, voir la clé de lecture, alors pour l'épisode du lait de la vierge, c'est un peu Jésus avec l'Eternel de la bible, limité aux adeptes du Vatican et de la secte du malin.

Le rond est le zodiaque et le lys est blanc, il représente la Voie lactée, et la voie lactée est le Nil Egyptien, représenté lui-même par la clé Ankh car l'eau du Nil était le symbole de la vie - vous comprendrez maintenant pourquoi le barrage d'Assouan a été construit. Pour celles et ceux qui pensent encore que le barrage n'a apporté que des avantages, c'est ici

 

 

Page 168

Quant à cette expression que vous venez d’avoir concernant l’Arcadie elle a effectivement trait aux mystères des origines.

Il se tourne vers moi.

Nous avons fait allusion, lors de notre visite d’Orval, À ces bouleversements qui affectèrent notre système solaire et qui virent à la fois l’apparition de Vénus et la venue des « initiateurs issus de l’onde », comme le montre si bien la « Naissance de Vénus », ou la charmante déesse sort de l’eau, porté par une coquille Saint-Jacques. Botticelli, dont on affirme l’appartenance au prieuré de Sion en tant que grand maître, ne pouvait mieux exprimer que Vénus était issue de l’onde, portée par le chant des étoiles… Nous avons vu que les mouvements des anciens dieux se situaient dans un cercle de 17° d’épaisseur appelé zodiaque, et dont nous n’apercevons chaque jour qu’une portion assez réduite. Pour reprendre les termes de Sandy, n’oubliez pas que les « initiateurs » liés à ces phénomènes ont promis de laisser La trace de leur alliance dans le ciel, et que la tradition assimile cette alliance à celle de l’arche, cette alliance qui est dans le ciel et que l’on dit être… L’arc-en-ciel. C’est très poétique, mais il s’agit d’autre chose : c’est arc que nous percevons chaque jour, c’est arc du jour, en quelque sorte… Arca dies, Arcadie... 
Cet arc d’alliance, cette portion de l’anneau du zodiaque dont les dieux ont laissé la signification en imposant aux figures des constellations des noms qui n’ont de sens qu’en un point précis d’ailleurs. La voilà, l’alliance, qui nous permettra de retrouver les origines, maintenant que la réconciliation de la science et de la foi permettra à l’homme de s’identifier au dieu, et d’accomplir les écritures.

Ne me faites pas l’injure d’imaginer que j’assimile le Christ a une quelconque forme de petit homme vert, ni que j’affirme comme vérité première que ma conviction ce que je viens de vous exposer. D’abord, admettre l’intervention d’initiateur venu d’ailleurs quitte à les assimiler aux anges et aux Nephilim, tout cela ne ferait que reporter d’un cran le problème de l’existence de Dieu. Ensuite, de tout ceci, aucune preuve existe autre que gnostique, autre que faite de certitude personnelle. Mais il n’empêche que la fantastique cohérence de tout ceci donne à ses hypothèses une résonance particulière.

Savez-vous que les Arcadien se disait antérieur à l’apparition de la lune dans l’environnement terrestre. Sans aller jusqu’à la confondre avec Vénus, il faut bien admettre que le fait que la lune présente toujours la même face à la terre à pour le moins quelque chose d’insolite. 

 

Un bémol pour  :  "accomplir les écritures", surtout si ça vient de la bible !

L'arc en ciel relatif à la découverte par Newton en 1666 de la décomposition de la lumière blanche en 7 couleurs. 

 

Page 169

Eh bien, vous savez que Yaweh a matérialisé son alliance personnelle avec les mâles d’Israël par la circoncision, alors que suite au déluge, c’est-à-dire quand la création fut sauvée du péril de l’Onde, il avait promis de laisser la marque de son alliance dans le ciel.
Ce qui a permis à certains de postuler l’existence de plusieurs initiateurs, Yaweh n’étant que l’un de ceux-ci.

Fort bien. Et si il en existait encore un, mais connu ?

Vous voulez parler de Lucifer ?

Bien sûr ! De Lucifer qui a conclu une alliance avec la femme, et qui, de même que Yahvé, à imprimé son alliance à la fois au sexe de celle-ci qui est dans le ciel, ou la lune présente un cycle d’une durée rigoureusement pareil. En fait, la vierge n’écrase pas le serpent sur un croissant de lune ; pas lui, elle s’appuie sur la lune, témoin de son alliance à elle !

Lug avait une compagne, ou plutôt une parèdre, pour s’en tenir au langage de circonstances. Elle s’appelait Lugine, et Louis charpentier l’évoque comme la mère Lugine, la Mé-lugine, qui aurait donné Mélusine.

peut-être, mais cela n’en diminue pas moins la valeur quand on remarque que Mélusine dissimulait soigneusement sa queue de poisson, alors que nous venons d’assimiler Lug à un initiateur venu de l’onde. 

D’abord, ce n’est guère galant pour cette charmante personne et puis cela ne nous ferait jamais effectuer qu’un petit détour par une constellation dont nous nous étions entretenus à Saint-Paul, l'Hydre, ou Dragon ; mais cela ne nous éloignerait pas de notre notion de cycle. En fait, l’essentiel n’est pas là. Il se trouve dans une prophétie attribuée à l’enchanteur Merlin, est transcrit par Geoffroy de Monmouth dans son Historia Regum Britanniae, Qui veut que pour s’asseoir sur le trône de Jérusalem, il faille être un descendant de Mélusine. Regardez donc les alliances de quelques grandes familles, et vous verrez avec quelle passion elles ont épousé… La légende. Vous conviendrez que c’est surprenant : ne peut prétendre à la couronne de la Terre sainte que celui qui sait se prévaloir de l'un ou l’autre initiateur… Et le pire, c’est que le premier rois chrétien de Jérusalem, Godefroy de bouillon, descendant mérovingien et parent de Mélusine, pouvait prétendre aux deux à la fois. 

 

Nota : la vierge est Marie-Madeleine, une vierge noire. Cette statue représente Marie avec Jésus ou Marie-Madeleine et son fils

 

Marie-Madeleine et son fils

 

le serpent et la pomme

 

L'alliance du serpent et de la femme

Ici, vous pourrez le prendre de n'importe quel façon, ce serpent est bien celui condamné par la bible, il a même une pomme dans la bouche ! Difficile d'être plus clair. Que vous preniez la statue pour Marie avec Jésus ou Marie-Madeleine avec son fils, cela revient au même, c'est l'image du serpent qu'il faut prendre en compte et personne n'a jamais compris la signification réelle. Encore une fois, avec la clé de lecture cela devient beaucoup plus simple :

Le serpent est Osiris (ils sont vert tous les deux) et c'est lui qui amène la connaissance à l'humanité. c'est lui le serpent avec la pomme dans le jardin d'Eden avec Adam et Eve, c'est le serpent condamné par la bible puisque l'Éternel qui est donné dans ce livre est Yahvé, qui était An à l'époque d'Osiris. Osiris deviendra Jésus et un tas d'incarnations entre les deux, on retrouve l'épisode de la pomme avec Newton et la découverte du spectre de la lumière décomposée en 7 couleurs en 1666, le 666 correspondant à Pythagore, etc... 

Tout se tient sur toutes les incarnations que j'ai déjà donné, et vous n'imaginez pas la suite ! 

 

Pour St Georges, le dragon est aussi le serpent, ou l'hydre... Il est du bon côté en fait. 

 

Avec la clé de lecture, nous vous donnons toutes les incarnations de Jésus, Merlin et Godefroy de Bouillon étaient une incarnation de Jésus lui-même et Mélusine était l’incarnation de Marie-Madeleine. Quand à Lucifer, pas besoin d'en rajouter. 

 

Pour la circoncision, Jésus avait une idée assez arrêté : 

 

Livre de l’Evangile selon Thomas - Loggion 53.

1 Ses disciples lui dirent :
2 la circoncision est-elle utile ou non ?
3 il leur dit :
4 Si elle était utile,
5 leur père les engendrerait circoncis de leur mère.
6 Mais la circoncision véritable, en esprit,
7 a trouvé un profit total.

 

 

Page 196

Une épée, et pas n’importe laquelle, que Jeanne s’était d’ailleurs permis d’exiger : l’épée dite "de Fierbois" parce qu’elle avait été déposé en la chapelle du même nom sur la tombe de Clignet de Breban, a qui Valentine Visconti l’avait offerte après l’assassinat de son mari, Louis d'Orléans, qui l'a tenait lui-même de Bertrand du Guesclin ! 

 

Tous ces personnages ou presque sont dans la clé de lecture. 

Episode très important à garder en mémoire pour l'épée, car vous la retrouverez à différents endroits de l'histoire

Jésus pour l'épée :  

 

Livre de l’Evangile selon Thomas - Loggion 16.

1 Jésus a dit :
2 Sans doute les hommes pensent-ils
3 que je suis venu jeter la paix sur le monde,
4 et ils ne savent pas
5 que je suis venu jeter des divisions sur la terre,
6 le feu, l’épée, la guerre.
7 Car il y en aura cinq dans une maison,
8 trois seront contre deux
9 et deux contre trois,
10 le père contre le fils,
11 et le fils contre le père,
12 et, debout, ils seront monakhos.

 

 

D'autres épisodes bien connus comme l'épée de Roland de Roncevaux alias Jésus, Durandal. 

La plus célèbre avec Excalibur ou on retrouve Merlin dans le rôle de Jésus et Mélusine dans celui de Marie-Madeleine et aussi Martin de Tours qui sépara son manteau en deux avec une épée pour en donner une partie à un pauvre et qui a un rôle de premier ordre. 

Le nom de Trancavel qui signifie qui tranche bien, et ce n'est pas avec une vanne... Trancavel dans le rôle de Jésus à l'époque Cathare, mort à Carcassonne dans une prison. 

 

 

Page 204

Moi, je dirais plutôt que, comme pour Jeanne d’Arc, le feu couvent sous la cendre… Si l’on confond à plus ou moins bon droit le Catharisme avec une religion, je suis pour ma part persuadé que, à l’instar du bouddhisme, il s’agit beaucoup plus d’un mode de vie basée sur une philosophie, en l’occurrence, une philosophie qui tenter de résoudre l’éternel problème de la coexistence du bien et du mal dans un monde prétendant avoir été créé par un dieu infiniment bon.

En effet, si Dieu est infiniment bon, il ne peut y avoir de place pour le mal ; or le mal existe… Donc, de trois choses l’une : ou bien Dieu n’est pas fini, ou bien il n’est pas bon… Ou bien il n’est pas Dieu. C’est un très ancien problème que d’autres, très longtemps avant les Cathatar, avait essayé de résoudre à leur manière, et il faut bien le dire sans grand succès.

Dès le septième siècle avant Jésus-Christ Zarathoustra expliquait la création du monde par deux jumeaux primordiaux, l’un bon : Ahura Mazda, plus connu sous le nom d’Ormuzd, et l’autre mauvais, Angra Mainyu, Harriman pour ses proches. Soit dit en passant, la religion issue de cette conception est basé sur les védas, le Mazdéisme, est toujours pratiqué aujourd’hui.

Au IIIe siècle, un certain Manès - ou Manie - avait tenté de trouver une solution à cette coexistence de deux principes opposés, ils sont restés dans le langage courant ou le manichéisme désigne une conception strictement dualiste des choses. Sa conception philosophique est d’ailleurs fort simple, malgré la sophistication de ce développement : les royaumes du bien et du mal sont incréés, ils coexistent de toute éternité ; malheureusement ils se sont mélangé et des parcelles d’âme-lumière ont été emprisonnées dans la matière chair, mais elles s’en dégageront un jour et tout rentrera dans l’ordre.

 

Zarathoustra, Ahura Mazda, Ormuzd (et même Ormus, rapport à Orval, je l'ai marqué, vous vous le mettez sous le coude..) c'est Jésus - voir clé de lecture. 

Angra Mainyu, Harriman c'est Seth/enlil, voir clé de lecture

Mani c'est aussi Claudia Procula, voir clé de lecture

 

 

Page 223

La 13e ? Quel 13e ? La troisième heure, pardi, tous les bons auteurs vous le diront. Mais ils ne vous expliqueront pas pourquoi. Et si il s’agissait plutôt de cette troisième figure du zodiaque, que Jean Rignac décrit parfois, et qu’une horloge astronomique autrichienne du XVIIe siècle montrent clairement ? Cette figure en forme de dragon, que l’on appelle serpentaire, et qui apparaît selon la perspective du ciel quand la balance redevient les pinces du scorpion, à l’époque où le point vernal se trouve dans le verso, zone du ciel que la tradition vous à la réconciliation de la foi et de la science…

Avant que ne revienne l’ordre d’un jour aux anciens, et que nous repartions pour un nouveau tour de cette étrange anneaux de Moebius qu’est le cercle du ciel où se situe tous nos dieux… Cet anneau qui fait de la vierge la reine du ciel, nécessairement la première et la dernière.

 

Le serpentaire, pas besoin de vous faire un dessin avec la vidéo du 4 Juillet 2019, le retour du Roi et de sa Reine

 

 

Page 230

La religion chrétienne a bel et bien été fondée par un calembour : 
Tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon église.
... et que l’auteur de cette citation n’a pas hésité à dire également : 
Quand les temps seront venus, mon signe paraîtra dans le ciel.

Il faut savoir que toutes les grandes religions révélées, en Occident et jusqu’en Mésopotamie, ont toujours été lié dans leur symbolisme au signe du zodiaque en vigueur à leur époque. J’ose espérer que vous savez, même si on ne vous l'a pas appris à l’école, que le phénomène appelé précession des équinoxe détermine des ères d’environ 2250 ans durant lesquels le soleil, au premier matin de printemps, se lève en projection devant la même constellation, devant le même signe du zodiaque.

C’est ainsi que durant le règne des Gémeaux, les cultes étaient ceux de castor et Polux, des jumeaux, de Janus Bifrons (le Dieu à deux faces).

Durant le signe suivant, celui du Taureau, les religions étaient notamment celle de Mithra, du bœuf Apis, de Baal sous forme de taureau ailé en Assyrie...

Puis vint le bélier, que la symbolique judéo-chrétienne assimile à Yahvé, et le phénomène sur le même, quoiqu’ un tantinet plus discret. Je n’en veux pour preuve que le sacrifice d'Issac par Abraham, au cours duquel l’ancien des Jours dépêcha un archange pour remplacer l’enfant par un bélier.

Et surtout l’épisode du Sinaï, durant l’exode : pendant que Moïse discutait avec son patron au sommet de la montagne, les hébreux étaient revenus au culte précédent en adorant un Veau d’Or, fils du taureau…

 

Le Veau d'Or c'est Ishtar ou Marie-Madeleine quand le taureau ou Apis est Osiris

 

 

Et puis il y a eu le Christ et leur des poissons, avec les apôtres pêcheurs de poissons, que Jésus fille pêcheurs d’homme. Avec aussi le symbole par lequel les premiers chrétiens sur le connaissait et manifester leur attachement au Christ. Ce symbole a beau s’écrire en grec…, Et provenir des initiales de ce qui veut dire Jésus, de Dieu le fils Sauveur, il n’en reste pas moins le terme qui désigne poisson. Et Jésus ne se disait-t-il pas l’agneau de Dieu, nécessairement le fils du bélier ?

 

Or, depuis 1952, notre bras soleil ne se contente plus d’alimenter les énergies douce, il est aussi passé, par un beau matin de printemps, dans le signe du verso, que la tradition dit de voir réconcilier la science et la foi.

 

Juste pour rire : 1952 soit 1+9+5+2=17 - toujours le rapport avec le 17

 

Je ne crois rien vous apprendre en vous disant que la vierge la reine du ciel est aussi une constellation du zodiaque. Et pas n’importe laquelle ! En effet il ne faut pas confondre un zodiaque astrologique avec un zodiaque astronomique. Dans le premier, les constellations ont toutes la même taille, soit 30° d’ouverture, tandit que dans le second, la vierge apparaît immédiatement comme la plus grande de tout, alors que celle du poisson, qui est juste en face d’elle, on est la plus petite.
Si nous prolongeons les extrémités de la vierge part de droite passant par le centre, nous obtiendrons de l’autre côté ce que l’on appelle le « Ciel de la Vierge », et nous nous rendrons compte que c’est arc de cercle recouvre la fin du bélier, l’entièreté des poissons, et le début du verso…
Et nous nous demanderons candidement alors pourquoi on dit que le fils de l’homme, l’agneau de Dieu est né du sein de la vierge, la reine du ciel, la Rose mystique qui gouvernent la Trinité.

 

Il n'y a pas de trinité. 

 

Page 264

Une prophétie attribué par certains à Merlin chanteur, cette prophétie disait que ne pourrait ce soir sur le trône de Jérusalem que ce qui descendrais à la fois de Mélusine et… Des mérovingiens.

 

Vous l'avez déjà eu plus haut, dans la clé de lecture, nous vous donnons toutes les incarnations de Jésus et donc si vous regardez bien, Merlin et Godefroy de Bouillon étaient tous les 2 des incarnations de Jésus lui-même et que Mélusine était l’incarnation de Marie-Madeleine, simple et logique encore une fois. 

 

Page 267

Reprenons donc notre rôle de jésuites et pose nous une bonne question : et si, au lieu d’écraser le serpent, la vierge pose seulement le pied dessus pour s’appuyer via lui sur le croissant de lune ? Et pourquoi le ferais-t-elle ? Si mes souvenirs sont exacts, Yahvé, un beau jour, décida d’imposer la marque de son alliance au sexe de l’homme, et il inventa la circoncision, que son confrère Allah reprendra quelques millénaires plus tard.
Or l’aventure de l’élite démontre que, premièrement, elle n’a pas été créé par Yahvé, et que deuxièmement, si celui-ci dispose bien de pouvoir de création, ou plutôt d’animation, il n’est pas Dieu. Ou tout au moins, il n’est pas « le » dieu, plutôt plus un thaumaturge chargé de certaines besognes par son patron ineffable. 
Si Lilith n’a pas été créé par Yahvé, elle l’a forcément été par un autre. Serait-il donc tellement déraisonnable d’admettre que c’est autre, lui aussi, aurait décidé d’imposer la marque de son alliance au sexe de sa création personnelle, la femme ? Or la lune a bien un cycle de 28 jours non ? Il suffirait dès lors de chercher qui se cache sous l’image de ce serpent que Marie domine du bout du pied.

 

Lilith est un portail organique, comme Isis.

Pour celui qui se cache sous l'image du serpent, vous aurez trouvé tout seul la réponse, trop facile !

Si vous voulez arrêter rapidement vos cours de catéchisme, allez donc poser la question à votre curé de campagne ou au cardinal de votre arrondissement (à part le Pape et ses copines de partouze, ils ne sont pas tous méchants, juste ignorants de ceux à qui ils font leur dévotion, alors allez y "molo" quand même puisque certains sont aussi humains et comme la moitié d'entre nous, pas méchants pour deux sous) 

 

 

Page 268

Excellent. A lire... vous aurez les réponses toutes faites par rapport à Lucifer, Osiris et l'initiateur. Juste cette page vaut l'achat du livre ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié le: samedi 20 juillet 2019 (143 lectures)
Copyrights © par Conscience & Inconscient

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]