Chroniques de la Maîtresse du Temple

l'Ombre de la Mere du Trone

 

Pour le décodage du livre, munissez-vous de la clé de lecture universelle (CLU v1.0), soyez sûr d'avoir la dernière version, celle-ci sera toujours sur cette page du site internet, située au début du texte en cliquant ici. Elle sera upgradée au fur et à mesure de mes lectures et donc vous pourrez trouver le nom d'un nouveau personnage historique qui vous permettra de faire d'autres liens de compréhension par rapport à l'histoire. 

 

Chroniques de la Maîtresse du Temple

 

Vous l’avez rêvé, Hanaël l’a fait :

Nephtys ou l’Amasutum Youporn…

Elle saute sur tout ce qui bouge, un Nephilim blessé arrive, il est à moitié conscient, qu’à cela ne tienne, il n’est pas blessé partout que diantre, allez on se le tape vite fait bien fait...

 

« Contiens tes pulsions, Anna… »

 

Rapellons que les Nephilim étaient beaucoup plus grand que l'humain, et que normalement tout était en rapport... quel appétit la bougresse ! 

 

Le prénom Anna, décortiquons cela ensemble.

 

Ishtar ou Nephtys ne s’est JAMAIS appelée Anna, ce prénom est celui de la mère de Marie, la grand-mère de Jésus. Une traitre puisque c’est elle qui a permis son meurtre, au même titre que Ponce Pilate (An/Yahvé).

Pour le procès de Jésus, on va aussi trouver un Séhandrin du nom d’Anne…comme par hasard.

Pour parler de traître, je vous garde le meilleur pour la fin car dans la vidéo ou nous vous donnons la description du grand parchemin, le deamon de gardien est Asmodée, puisque c’est lui qui sépare les mariés - que sont Jésus et Marie-Madeleine, et bien son prénom humain dans son incarnation actuelle commence par ANA.. on retrouve donc la même chose comme par hasard. 

 

Détaillons encore un peu plus loin, puisque je vous ai donné dans la clé de lecture, l’histoire de Troie qui correspond aux incarnations de la sainte Famille mais aussi à la double humanité puisque c’est toujours la même guerre que l’on joue, on change les acteurs et leurs rôles pour bien mélanger et ne rien retrouver. La Guerre de Troie s’est joué au niveau physique et a marqué l’inconscient collectif mais pas que. Vous allez être content dans quelques mois quand nous vous dévoilerons les relations avec Asmodée, le cheval de Troie et notre actualité.

On a donc une "pseudo" Nephtys, dont le rôle est tenu aujourd’hui par Hanël Parks qui se fait passer pour la vraie en lui brodant un prénom synonyme de trahison, une nymphomane et une demeurée, le film 50 nuances de Grey devient un conte pour nourisson.

 

Sa personnalité est volatile, une schyzophrène au minimum - quand au syndrome de Stockholm, valable pour des humains sans doute, raccrocher ça sur le personnage de Nephtys comme excuse, mort de rire !

 

Coté lecture, le livre est agréable à lire si on est habitué au magasine comme « Voici » ou « Biba » mais n’apporte absolument aucun élément de la véritable histoire de Nephtys, ha si…  une chose, mais je l’ai déjà donné depuis longtemps sur le décodage des livres d’Anton Parks, Sa’am ne s’est jamais coupé le sexe après avoir couché avec Nephtys, c’est sa vraie moitié… par contre chez Anton, c'est à l'épée laser qu'on enlève le 3 pièces.

 

Nephtys ne s’est jamais droguée, pas plus qu’elle ne sautait sur tout ce qui bougeait.

 

Donc rien de nouveau sous le soleil, Hanaël raconte une histoire dans laquelle elle se fait passer pour Nephtys mais je n’ai rien reconnu de valable ici.

Sachant que coté mémoires, on ne doit pas avoir les mêmes puisque je vous donne la plupart de leurs incarnations jusqu’à aujourd’hui et même celle de l’auteure.

 

Si elle ne se souvient pas de son vrai nom à l’époque de Sa’am, vous pourrez la retrouver dans une prochaine clé de lecture universelle, puisque comme je vous l’ai dit, je vous donnerai l’ensemble de leurs incarnations sur l’histoire complète de l’humanité. C'est sûr, si vous n'avez pas encore trouvé qui est qui, ça va vous faire tout drôle arrivé au bout de l'histoire. 

 

Page 81

« Enlil est un excellent guide pour le peuple mortel et le leader charismatique dont a besoin notre famille. En te dévouant à sa cause, tu œuvres à la pérennité des tiens ».

 

Comment dire... Enlil un excellent guide ... un peu comme Hitler pour les nazis je crois. On a eu les bolcheviks, Sentier lumineux et bien d’autres du même tonneau... le problème est qu’il y avait des garnements qui ne pensaient pas comme eux et qu’il a fallu mettre un peu de discipline dans tout ça. Ça laisse toujours quelques traces, c’est vrai que ça peut-être pénible à nettoyer ce genre de bêtise.

 

Barbanita et Ninmah, même personne ?

 

Page 85

« C’est dans ce contexte, afin de le soustraire à l’autorité d’Asar, que Ninmah avait publiquement désigné Enlil comme son compagnon. Émancipé de la tutelle de Sam Asar , il échappa ainsi à de terribles représailles »

 

Ninmah sera donc à chercher parmi les Archontes ? à voir... Disponible dans une prochaine clé de lecture.

 

Page 98

« À ses paroles, les visages des deux jumeaux s’illuminèrent simultanément. Leurs fines lèvres immondes et craquelées s’étirèrent juste que sur les côtés de leur large face de dragon ».

 

Pour les Jumeaux, les noms sont Lahmu et Lahamu -

 

On retrouvera ici Asmodée ou Sarah la fille de Marie Madeleine en tant que dragon, c’est Lahamu, l’un des deux jumeaux, la fille de Tiamata/isis et d’Apsu/Seth, pas trop fréquentable sauf si vous êtes adepte de sport extrême comme la sortie dans l'espace en slip. 

Si vous cherchiez Asmodée, plus besoin ! 

 

Page 99

Sauterie Hard core entre Enlil et Inanna....

 

« Nous nous sommes donnés l’un à l’autre dans une débauche de sauvagerie sans pareils » 

 

Il faut vous imaginer à quoi mène le syndrome de Stockholm. Je viens enfin de trouver pourquoi il y a des prises d'otages avec des femmes. Imaginez maintenant une prise d'otage dans un couvent de nonnes !   

 

Page 118

« Il existe une règle tacite chez ceux de mon peuple : nous devons toujours régler nos différents en famille et ne jamais trahir les nôtres pour une cause extérieure. Il m’est donc impossible d’assouvir mon désir de vengeance en soulevant les esclaves contre leurs maîtres. Il m’est également interdit de prendre contact avec les autres races résidant sur la planète. Etc. etc. »

 

Donc à la page 118 il y a une règle tacite et 2 pages plus loin, elle disparait, regardons ça :

 

Page 120

« Si je pouvais trouver un moyen de blesser ou de rabaisser mon ancien compagnon, j’étais prête à le faire à n’importe quel prix ».

 

« Je vais allumer mon acte comme une manière judicieuse de me mettre à l’abri du besoin derrière la protection d’un des parias de ma famille ».

 

 C’est soit un problème de mémoire ou alors un problème d’acteur… à la page 118, c’est la vraie Nephtys et à la page 120, c’est la fausse (la vraie Hanaël) qui s’est changée et a oublié son texte. On appelle ça une bourde ou une bévue.

 

Page 125

Nammu et Ninmah étaient les filles de Tiamata

Se’et fille de Nammu et Saran fille de Ninmah

 

Page 126

Rencontre avec asim... inconnu au bataillon ??

 

Page 127

Je ne connaissais que le désir et les différents moyens de parvenir à sa satisfaction...

 

Imaginez votre femme avec votre carte bleue dans les magasins, et maintenant fermez les yeux et imaginez que vous refusez de lui donner votre carte bleue avec la fonction open space...

 

Page 128

J’étais une petite fille inconséquente et capricieuse, abandonnée au beau milieu d’une fabrique de bonbons merveilleux. J’étais prête à goûter à tout, peu en importait le coût…

 

Nympho et débile ! quand je pense à tous ces mâles qui ne rencontrerons jamais ce type de femme...Bande de pervers !

 

Page 131

Il m’inspirait autant de mépris que de tendresse. J’étais sur le point de l’humilier publiquement devant les miens par amour pour lui sans pour autant être capable de me l’avouer.

 

Une psychopathe en plus, si vous arrivez à uriner sur Macrototo, vous direz au juge que c'était par amour et que vous y avez pensé après avoir lu le livre d'Hanaël, peut-être que sur un malentendu... 

 

Autant les livres d’Anton Parks avaient une qualité d’écriture qui permettaient de vivre les scènes, dans le livre d’Hanaël on se croirait à notre époque, aucun interêt pour qui connait un peu l'histoire et a le minimum de discernement.

Et si vous regardez bien, Anton Parks donne une version, et Hanaël donne une autre version qui ne colle pas toujours ensemble, il y en a un des deux qui brode au minimum, si vous avez une vision de Sa'am qui se transforme en castra avec Anton Parks, et Osiris qui garde bien camouflé son service 3 pièces pour faire des cachoteries à Isis (et en même temps faire des galipettes avec Inanna), c'est qu'il doit y avoir des petits malins qui donnent des visions différentes aux protagonistes suivant l'avancement du Jeu. 

 

En sachant déjà qu'Anton Parks ne vous donne pas toujours la vraie version de l'histoire dans ses chroniques, entre les pyramides dont l'Architecte est Osiris, la mère d'Horus qui est Nephtys, le livre de Nuréa qui donne une version fausse de la venue de Ialdabaoth (c'est normal quand vous connaissez la réalité des personnages) on est pas rendu !

 

En résumé, pour la couverture du livre dont l'image de Nephtys ne ressemble pas du tout à la vraie, j'aurai plutôt vu cette couverture ci-dessous.

 

ANNA
Une femme peut en cacher une autre

 

Publié le: dimanche 21 juillet 2019 (666 lectures)
Copyrights © par Conscience & Inconscient

Format imprimable  Envoyer cet article à un(e) ami(e)

[ Retour ]